• LA DEPÊCHE

    Des enseignants empêchés d’accéder au lycée Houari Boumediene

    Bouira : Ils y suivent leur cycle de formation

    Des dizaines d’enseignants du cycle moyen qui s’étaient présentés, hier matin, au lycée Houari Boumediene du centre-ville de Bouira où ils suivent, depuis plusieurs mois, un cycle de formation pédagogique, ont été violemment empêchés d’y accéder par les travailleurs dudit établissement. Ces derniers qui, rappelons-le, se trouvent toujours en grève, ont refusé d’ouvrir les portes de l’établissement où devait se tenir le cycle de formation.   Ainsi, et selon des enseignants qui nous ont contactés, des travailleurs de cet établissement ont violement empêché des enseignants d’accéder à ce centre de formation, bloquant ainsi, et pour la deuxième fois consécutive, leur cycle de formation, initié pourtant par le ministère de la tutelle. « Le même scénario que la semaine dernière s’est reproduit aujourd’hui (hier, ndlr), les travailleurs nous ont tout bonnement refoulé à l’entrée de l’établissement», nous a confié une enseignante du cycle moyen. « Plusieurs de mes collègues femmes ont été victimes de dépassements et d’écarts de langage de la part des employés du lycée. Une amie à moi, enseignante d’anglais à Aïn Bessam, a failli être agressée par un travailleur en essayant d’entrer à l’intérieur du lycée. Ce dernier lui a crié dessus d’une manière violente, en lui disant ‘’Dégage, casse toi d’ici ‘’. C’est inacceptable !», témoigne une enseignante.  D’autres enseignants ont tenu à dénoncer « le silence des responsables du secteur, à leur tête ceux de la direction de l’éducation de Bouira, dont la réaction tarde à venir ». Ceci, malgré l’importance de cette formation pour la carrière professionnelle des enseignants. Ces derniers affirment qu’un rapport détaillé sur les faits a été adressé, la semaine dernière, au directeur de l’Education, mais en vain. « Je ne comprends pas pourquoi les responsables de la DE de Bouira ne réagissent pas pour punir les responsables de cette mascarade. Plus encore, nous avions fait état, dans un précédent rapport, des agissements et des dépassements des travailleurs de l’établissement à notre encontre, c’est franchement inadmissible », affirme un autre enseignant. Selon notre interlocuteur, l’ensemble des enseignants ont décidé de réagir en boycottant les prochaines séances de formation qui devraient se tenir le mois prochain. Ces mêmes enseignants comptent aussi saisir le ministre de l’Education nationale à ce sujet.

     

    « LA DEPÊCHEATLAS /DEMO »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mars à 06:46
    merci bcp pour cers infos <3
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :