• DEPECHE DU 5 DEC 13

    Tizi-Ouzou : Les 5èmes Journées théâtrales lui sont dédiées samedi et dimanche

    Mohia revient cette semaine

    La vie et l’œuvre du dramaturge Mohia seront en débat lors des 5èmes journées théâtrales qui lui seront dédiées, samedi et dimanche prochains, au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.

    En effet, un programme riche et varié a été concocté pour l’occasion. Le hall de cette enceinte culturelle abritera, demain vendredi, une exposition autour de  la vie et l’œuvre du dramaturge. Les organisateurs prévoient également le dépôt d’une gerbe de fleurs sur sa tombe, au village d’Aït Erbah, commune Iboudraren. Au programme de la journée de samedi, une déclamation des poèmes de Mohia par les adhérents de l’atelier de la poésie de la Maison de la Culture aura lieu au niveau du petit théâtre. Quant à la salle des spectacles, elle accueillera une représentation théâtrale de sa pièce « Moh Uparpuc », qui sera présentée par l’association culturelle  Tigjdit d’Aït Oumalou. L’association culturelle Akaoudj se produira, pour sa part, sur les planches du théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou avec une autre pièce intitulée « Tachvaylit ». Pour la journée de dimanche, il y aura au menu une table ronde ayant pour thème ‘’Des études sur l’œuvre de Mohia’’, qui sera animée par des enseignants des universités de Tizi-Ouzou et de Bouira, à savoir Said Chemakh, Farida Hacid, enseignants au DLC Amazigh de la faculté de Tizi-Ouzou, ainsi que Amar Laoufi et Ghania Mouzarine, enseignants au DLC Amazigh de l’université de Bouira. Par la suite, les organisateurs de cette manifestation donneront le lancement officiel du prix Mohia de la meilleure adaptation théâtrale. Enfin, pour clôturer ce programme, une deuxième représentation de la pièce « Moh Uparpuc » est prévue, le même jour, à partir de 14h, au niveau du théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou, par l’association culturelle Tigjdit d’Aït Oumalou. Abdellah Mohia  plus connu sous le nom du Mohend U Yahia est né le 1er novembre 1950 à Azazga. Il est dramaturge, conteur, parolier et poète . Il est mort en 2004.

    Samira Bouabdellah

    « LA DEPECHE /5 DEC 13LE MATIN/ 5 DEC 13 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :