• EL WATAN DU 13/1/14

    Tripartie sociale : le Cla dénonce le report

    Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

    Annoncé initialement pour décembre 2013, la tripartie sociale a finalement été reporté  à une date indéfinie et ce au grand désarroi  de certains syndicats. C’est le cas du Conseil des Lycées d’Algérie (Cla) qui s’interroge sur les véritables motivations de ce report.

    « Le CLA dénonce une fois de plus l’opacité, l e huis-clos et l’exclusion des syndicats autonomes comme partenaires sociaux », déclare le syndicat dans un communiqué rendu public ce dimanche.

    Pour le Cla, ce report dont les mobiles sont encore ignorés « met en otage des milliers de travailleurs ».

    Sur le plan social, la tenue de cette réunion semble être une urgence, précise-t-il, étant donné qu’« au moment ou l’Etat retarde la Tripartite, l’augmentation des prix ne cesse de se ressentir ».

    Le CLA considère dans ce sens que « seule une action unitaire de tous les syndicats de la Fonction publique peut faire pression pour le changement de la valeur du point indiciaire, l’abrogation de l’article 87 bis, l’augmentation du pouvoir d’achat  et la révision du Statut général de la Fonction publique »

    Au niveau de l’Ugta, le report de la tripartite sociale est expliqué par le retard accusé par les groupes de travail installés au lendemain de la tripartite du 10 octobre pour remettre leurs conclusions devant servir de base aux discussions.

    Il est à rappeler que les syndicats ont été conviés, et c’est une première, à prendre part aux travaux de la tripartie tenue en octobre 2013. Cette participation étant une vieille revendication des syndicats autonomes agréés.            

    Mina Adel
    « EL WATAN DU 13/1/14EL KHABAR DU 13/1/14 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :